L’homme qui court sans jambes & l’homme qui tire à l’arc sans voir

Dans quelques jours, l’athlète sud-africain Oscar Pistorius fera son entrée dans le stade olympique de Londres. Mais Pistorius n’est pas un athlète comme les autres. Ce jeune hommes de 25 ans est amputé des deux tibias depuis l’âge de 11 mois et court avec des lames en guise de prothèses (le « cheetah flex foot », qui a révolutionné la vie des athlètes amputés), ce qui lui vaut le surnom de « The Blade Runner ». Il sera donc le premier athlète amputé des deux jambes à participer aux Jeux Olympiques, après avoir été le premier à courir aux Championnats du monde avec les valides en 2011 à Daegu. Malgré certaines polémiques (rejetées en 2008 par le tribunal arbitral du sport) selon lesquelles ses prothèses l’avantageraient par rapport aux autres athlètes, Oscar Pistorius va réaliser son rêve en courant contre les meilleurs athlètes valides mondiaux sur 400 m et dans le relais 4 x 400 m.

S’il est le premier athlète amputé des deux jambes à participer aux Jeux Olympiques, sa compatriote nageuse Natalie du Toit avait, elle, déjà participé aux JO de Pékin en 2008 malgré sa jambe gauche amputée en 2001 après un accident de la route.

Et s’il est le plus médiatisé cette année, Pistorius n’est pourtant pas le seul athlète handicapé de ces Jeux de Londres. L’archer sud-coréen Im Dong Hyun est lui légalement aveugle avec 1/10e à l’oeil gauche et 2/10e à l’oeil droit. Cela ne l’a pourtant pas empêché de battre le record du monde de tir à l’arc dès le début des JO et de permettre ainsi à son équipe de battre le record du monde par équipe lors des qualifications. Il a marqué 699 points en 72 flèches. Chaque flèche pouvant rapporter au maximum 10 points, la performance est tout simplement phénoménale. Et il ne s’agit pas d’un moment de grâce éphémère puisqu’il est une star du tir à l’arc avec de multiples médailles mondiales et olympiques par équipe et en individuel. Le record du monde qu’il a battu était déjà le sien ! Un palmarès qui fait rêver ses concurrents à la vue parfaite…

La première athlète aveugle à participer aux JO était l’Américaine Marla Runyan, aux Jeux de Sydney en 2000. Bien plus qu’une simple participation, Runyan s’était qualifiée pour la finale du 1500 m et avait même terminé 8e de la course, soit première Américaine. En 2002, elle finissait également première Américaine du marathon de New York lors de sa première participation. Elle ne voyait pas mais elle courait aussi vite que les meilleures.

S’ils sont ainsi une poignée à se faire connaître depuis une dizaine d’années en accédant au compte-gouttes au Graal des compétitions pour valides, l’immense majorité des sportifs handicapés restent dans leurs catégories classiques handisport. Outre le plaisir de présenter ces quelques champions à la volonté de fer, ces destins de sportifs extraordinaires sont donc aussi une excuse pour rappeler que les Jeux Paralympiques se dérouleront à Londres du 29 août au 9 septembre. Et s’ils ne bénéficieront pas de la couverture médiatique des JO, bien au contraire, ils réuniront pourtant plus de 4000 athlètes de 165 pays dans 20 disciplines. Essayez d’y jeter un œil sur Internet (seul le web diffusera les épreuves en direct). Vous devriez être conquis.

Publicités

3 réflexions sur “L’homme qui court sans jambes & l’homme qui tire à l’arc sans voir

  1. Bravo Marielle, bravo Sara pour ce blog. C’est un vrai plaisir d’aller voir chaque soir ce qui vous a inspiré pendant une nouvelle journée des Jeux. Le style est enlevé, les dessins percutants et j’y apprends des tas d’informations. Merci à vous deux.

  2. Pingback: The Blade Runner is back. Et il n’est pas seul… | Onion Rings 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s