Comment rater la finale du 200 mètres devant sa télé : les JO vus des États-Unis

Impossible de faire une étude objective de la médiatisation des Jeux Olympiques aux USA en quelques jours. Ce sera donc une anecdote totalement subjective qui nous servira d’exemple unique.

Les États-Unis d’Amérique sont le pays du sport de haut niveau et des chaînes de télé à profusion. A priori, le rêve pour regarder à peu près tous les sports des JO en même temps. Faux.

Les Américains mettent tout en scène. Même les JO, qui n’ont pourtant pas vraiment besoin d’être plus mis en scène qu’ils ne le sont déjà. Les Américains filtrent l’info pour faire monter l’excitation du public. Ils organisent ainsi un prime time tous les soirs à 20h pour montrer les grands moments de la journée olympique. Une grande fête sportive dédiée quasi intégralement à leur délégation. Vu le nombre de médailles qu’ils gagnent, leur présence dans une multitude de sports et leur capacité à s’enthousiasmer, ça reste relativement compréhensible comme mode de fonctionnement et agréable à regarder.

Les Américains ne suivent que les Américains donc. Rien de bien original puisque les Français font de même (allez sur le site de L’Equipe et essayez d’obtenir une info en page d’accueil qui ne concerne pas un Français durant les JO), les Britanniques font pareil (la BBC donne des envies de meurtre à tout non Britannique qui soutient un sportif d’une équipe adverse) et ça doit être le cas de tout pays qui a au moins quelques chances de médailles. Jusqu’ici, rien de blâmable.

Le tournant a lieu le jeudi 9 août à 15h52. Je m’aperçois que la finale du 200 mètres va se courir dans 3 minutes. Je dévale les escaliers. Les autres habitants de la maison, qui regardent la finale féminine de football, acceptent de bon gré de me laisser changer de chaîne. Je zappe furieusement, je tombe sur du basket avec les filles US, je zappe encore, je tombe sur du foot avec les filles US, je tente le guide des chaînes, je zappe encore. Aucune trace du 200 mètres. Il est 15h58. J’abandonne. La finale avait lieu il y a 3 minutes. Je monte dans ma chambre et j’apprends sur Internet qu’Usain Bolt vient de gagner sa 2ème médaille d’or des Jeux. Et je vais devoir attendre le soir pour espérer voir la course à la télévision. Totalement surréaliste. Finalement, rater une telle finale devant une télé qui marche et qui a plus de 1000 chaînes, c’est une sorte d’exploit en soi…

Publicités

2 réflexions sur “Comment rater la finale du 200 mètres devant sa télé : les JO vus des États-Unis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s