Un drapeau, un sourire, une médaille d’or 40 ans après

Seule médaille d’or et seule médaille tout court de l’Ouganda cette année. Mais quelle médaille ! Stephen Kiprotich a gagné dimanche matin la dernière épreuve de l’athlétisme : le marathon. Il a déjoué tous les pronostics pour battre les Kenyans. Les grands favoris de la course ratent encore une fois le titre suprême sur les courses de fond, après le 5000 mètres et le 10 000 mètres remportés par Mo Farah, l’athlète britannique d’origine somalienne. Une grande déception pour le Kenya, qui pourra un peu se consoler (ou pas) car le champion olympique s’entraîne au Kenya depuis quelques années.

Kiprotich offre ainsi à son pays sa première victoire en marathon olympique et sa première médaille depuis 1996. Il rejoint John Akii-Bua, vainqueur du 400 mètres haies à Munich en 1972, comme deuxième champion olympique de l’histoire de son pays. Akii-Bua fut le premier athlète à instaurer le tour d’honneur avec un drapeau national. En digne successeur, Kiprotich portant le drapeau ougandais lors du passage de la ligne d’arrivée après 42,195 kilomètres restera comme une des images marquantes des Jeux de Londres.

Publicités

2 réflexions sur “Un drapeau, un sourire, une médaille d’or 40 ans après

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s