La boccia et le goalball : mais qu’est-ce que c’est ?

20 sports sont présents aux Jeux paralympiques 2012. Les athlètes qui participent aux épreuves sont des handicapés visuels, physiques (amputés, infirmes moteurs, cérébraux, sur chaise roulante, personnes atteintes de nanisme,…) ou mentaux. Ces derniers ont d’ailleurs été réintégrés en 2012 alors qu’ils avaient été exclus depuis 2000. La raison ? Lors des Jeux paralympiques de Sydney, l’équipe de basket espagnole avait été accusée – à raison – de tricherie. Plusieurs joueurs de l’équipe n’auraient pas dû pouvoir participer aux épreuves car ils n’étaient pas handicapés mentaux. Quand les langues se sont déliées, il est apparu que le problème ne concernait pas seulement l’équipe espagnole ou le basket mais bien toutes les compétitions d’handicapés mentaux. Elles ont donc toutes été suspendues pour une durée illimitée, le temps que les critères d’admission et les moyens de contrôle des athlètes handicapés mentaux soient sérieusement améliorés. C’est désormais chose faite et les ID (« intellectually disabled », dans la classification handisport) font leur retour à Londres en natation, en athlétisme, en tennis de table et en aviron.

Les sourds, eux, ne participent pas aux Paralympiques car ils ont leurs propres Jeux baptisés les Deaflympics (Jeux olympiques des sourds). Cet événement se déroule tous les 4 ans. Il a eu lieu pour la première fois à Paris en 1924 et est donc bien plus ancien que les Jeux paralympiques. Les prochains Deaflympics se tiendront à Sofia en Bulgarie en 2013.

La plupart des sports paralympiques sont, comme on vient de le voir avec les sports des handicapés mentaux, des versions handisports des sports olympiques. On retrouve donc le tennis, le rugby ou encore l’escrime sur chaise roulante. D’autres, en revanche, sont des sports peu connus. La boccia, par exemple, qui est une sorte de pétanque qui se joue avec une boule de cuir. Il y a aussi le goalball, un sport de ballon pratiqué par des sportifs malvoyants ou non-voyants en équipes de trois et en faisant rouler un ballon muni de clochettes pour atteindre le but adverse. Le goalball est un sport paralympique alors que le torball, autre sport collectif de ballon pour sportifs déficients visuels et très populaire en France, ne l’est pas. On voit donc que, comme pour les Jeux olympiques, tous les sports pour handicapés ne font pas partie des sports paralympiques.

Autre particularité, il y a deux sortes de football aux Paralympiques. Ces deux sports suivent les règles de la FIFA (Fédération internationale de football association) mais ont été adaptés pour tenir compte des handicaps des joueurs. Le football à 5 est pratiqué par des footballeurs déficients visuels. On l’appelle aussi cécifoot. Quant au football à 7, il est, lui, pratiqué par des handicapés moteurs.

À demain pour continuer notre voyage dans le monde des Jeux paralympiques de Londres !

Publicités

4 réflexions sur “La boccia et le goalball : mais qu’est-ce que c’est ?

  1. Pingback: Tricher n’est pas jouer | Onion Rings 2012

  2. Pingback: L’équipe de France paralympique, objectif 10-52-16 | Onion Rings 2012

  3. Pingback: La Chine, Coldplay et Rihanna : les Jeux paralympiques se terminent avec faste et enthousiasme | Onion Rings 2012

  4. Pingback: Tricher n’est pas jouer | Onion Rings 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s