« Némésis » : un grand roman qui parle de sport

Aujourd’hui, nous inaugurons une nouvelle rubrique sur le blog. Nous voulons vous parler de sport toujours, bien sûr, mais de sport dans la littérature.

Chaque année, plusieurs romans font beaucoup parler d’eux. On attend de savoir s’ils vont gagner un prix, on les offre à Noël, on les lit parfois, on les aime assez rarement. Cette fois, on en a vraiment aimé un et, ô bonheur, il parle aussi – et beaucoup – de sport.

Portrait_Philip_Roth_Nemesis

Ce livre, c’est « Némésis » de Philip Roth. L’histoire, fictive, d’une épidémie de polio qui aurait touché le New Jersey durant l’été 1944, avant la découverte du vaccin. Le héros, Bucky Cantor, est un jeune professeur d’éducation physique juif qui a été réformé à cause de sa mauvaise vue. Très déçu de ne pouvoir combattre pour son pays, il met toute son énergie à former les élèves de sa communauté durant l’été, à les faire progresser au baseball, à en faire de bonnes personnes tout simplement. Mais, malgré ses efforts, l’épidémie se répand et provoque la panique. De nombreux jeunes qu’il supervise décèdent durant l’été. Sa fiancée, inquiète, parvient à lui faire quitter la ville pour aller le rejoindre dans un camp de vacances dans la forêt. Il y devient responsable des activités aquatiques. Il surveille les enfants, aide un jeune homme doué à s’améliorer dans les différents types de plongeons. L’épidémie semble loin. Les jeunes sont en bonne santé et la nature accueillante. Et pourtant…

Nemesis_deesse_justice_dieux

Pas question de tout vous raconter. Juste assez pour vous donner envie de lire le style simple et en même temps tellement travaillé du grand auteur américain. Le sport y est omniprésent, dans cette Amérique du culte de l’effort physique collectif et individuel. Le sport, tellement important mais tellement impuissant face au fléau. Un grand roman de seulement 226 pages auquel vous repenserez souvent, surtout pour son dernier chapitre dédié au lancer du javelot. Et ce livre devrait, normalement, être le dernier roman de son auteur, qui clôt ainsi son dernier cycle, lui aussi baptisé « Némésis » (du nom de la fameuse déesse grecque de la juste colère des dieux). Le texte américain est d’une précision redoutable. La traduction française est impeccable. Si vous avez déjà lu le livre, n’hésitez pas à nous en parler. Du roman, bien sûr, mais aussi de ce qu’il montre du sport.

Maintenant, un peu comme PPD dans « Les Guignols », nous vous invitons à vous déconnecter du web, une fois la lecture de cette note terminée, pour ouvrir un bon bouquin. À bientôt et, d’ici là, bonne lecture !

Publicités

Une réflexion sur “« Némésis » : un grand roman qui parle de sport

  1. Pingback: "Marathon man" ou l’histoire sans paroles du coureur de fond | Onion Rings 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s