La boule de cristal a parlé

Un peu avant le début des JO de Sotchi, le cabinet de conseil et d’audit PwC a annoncé ses prévisions de médailles. Après trois expériences estivales, PwC se lançait enfin dans l’analyse des sports d’hiver olympiques. Pour cela, ils ont étudié le PIB, le nombre de stations de ski par habitant, le degré d’enneigement ou encore le climat. Et leurs résultats sont on ne peut plus classiques : les Etats-Unis dominent logiquement le classement, devant l’Allemagne, la Russie (qui devrait connaître un boom de médailles du fait de son rôle de pays hôte) et le Canada. Juste derrière ce quatuor de tête, deux petits pays, l’Autriche et la Norvège, devraient encore une fois démontrer leur excellence en sports de neige. Quant à la France, elle serait 10ème avec 9 médailles.

OR14_Previsions_PcW_Pays_JO_SOTCHI

L’étude montre clairement les critères importants pour espérer se hisser en haut du classement des sports d’hiver et il faut avouer que l’étude ne présente aucune information renversante. Les sports d’hiver semblent beaucoup plus faciles à analyser que les multiples sports des Jeux d’été. On aurait pu résumer tout ça pour eux il y a bien longtemps sans modélisation et sans boule de cristal : pour gagner, il faut être un pays très riche avec de belles hautes montagnes enneigées, une vraie culture des sports d’hiver très ancrée et des infrastructures de pointe. Facile, non ?OR14_Meteo_Medailles_PwC_JO_SOTCHIMais attention. Si PwC peut avoir vu juste sur des estimations globales par pays, rien n’est plus aléatoire qu’une victoire sportive, évidemment, surtout dans des sports risqués. Et heureusement ! Dans les épreuves de snowboardcross, par exemple, les médaillés sont souvent les premiers surpris de monter sur le podium tant les chutes de favoris sont fréquentes. Même si PwC devrait avoir plus ou moins raison au final, ce qui nous fascinera, ce sera justement toutes les fois où un sportif ou une équipe contredira les sages chiffres calculés par de sages consultants sur de sages tableaux Excel. Ce qui est magique, c’est justement l’interstice où se glisse l’inattendu. C’est bien pour ça qu’on tremble à chaque fois. Rendez-vous après les JO pour une analyse des prévisions de PwC.

OR14_Previsions_PcW_medailles_JO_SOTCHI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s